Suivez-nous Twitter de l'UVHCPage facebook de l'UPHF

Licence Sciences Sociales : Archéologie et Médiation Archéologique

Crédits ECTS : 180
6 semestres

@libelle@libelle@libelle@libelle

Public concerné
  • Formation initiale
  • Formation continue
Domaine : Droit, Economie, Gestion / Sciences Humaines et Sociales
Mention : Sciences Sociales

Ce parcours de 3ème année de licence, permet de découvrir et de se spécialiser en archéologie. Le parcours AMA est accessible à Bac +2 acquis ou équivalent (VAE, VAP). Le parcours Histoire HARPE est recommandé pour s'initier en 1ère et 2ème année, ou tout autre parcours de S.H.S en Histoire, Histoire de l'art et archéologie. Le parcours Archéologie et Médiation Archéologique "AMA" s'adresse à tout.e étudiant.e (à tout âge) souhaitant découvrir et approfondir les disciplines archéologiques. C'est donc une année pluridisciplinaire et dense. Il s'agit de découvrir les questions et les méthodes des divers métiers de l'archéologie. Les enseignements sont transmis par des professionnel.l.e.s reconnus de telles que l'Institut National de Recherches archéologiques Préventives (IN-RAP), les Services Archéologiques du Département du Nord (Lille), de Valenciennes, de Douai, la Maison de l'Archéologie de Dainville (Pas-de-Calais), le Service Régional de l'Archéologie et la Direction Régionale des Affaires cultu-relles des Hauts-de-France (Amiens et Lille), le Forum Antique de Bavay, le Louvre-Lens, l'archéo'site des Rues-des-Vignes, le musée-Parc Arkéos (Douai), le Chantier-Ecole de Condé-sur-Escaut, le musée des Beaux-Arts de Cambrai, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes, etc. Les "plus" de la formation sont : • Une équipe pédagogique de professionnel.le.s • Un réseau étoffé de partenaires professionnels • Un stage professionnel long (12 à 16 semaines) • Les possibilités de stages en France et à l'étranger • Possibilités d'insertion professionnelle ou de poursuite d'études. l'archéologie régionale (France et Belgique), issus de structures et entreprises

Compétences et savoirs enseignés

OBJECTIFS : L'objectif général du parcours AMA est de former des diplômé.e.s maîtrisant une bonne culture générale en archéologie et en sciences humaines et sociales (SHS). Des diplômé.e.s qui maîtrise une large gamme de compétences. Les enseignements permettent à l'étudiant-e d'atteindre plusieurs objectifs : s'initier aux grands contextes chronologiques (Préhistoire, Protohistoire, Antiquité, Moyen Âge). S'initier aux méthodes et aux matériaux (céramique, bois, métaux, verre, etc.). Le parcours AMA vise à faire d'acquérir des compétences techniques diversifiées (de la méthodologie de terrain et de fouilles à la conservation et à la médiation, valorisation des résultats). Le parcours AMA comprend, à l'instar d'une licence professionnelle, un stage professionnel long de 3 ou 4 mois, où l'étudiant-e pourra mettre en pratique ses connaissances et s'insérer dans le réseau professionnel. Le réseau de stage est très riche, dans la région (Arras, Bavay, Cambrai, Château-Thierry, Condé, Dainville, Laon, Lille, Soissons, Valenciennes) et dans les régions Bretagne (Rennes, Vannes, etc.) Bourgogne (Autun, Bibracte, Dijon, Sens), île-de-France (Saint-Denis, Epi-nay-sur-Seine, Paris, etc), Normandie (Caen, Rouen, etc.), P.A.C.A (Fréjus, Nice, Monaco), Languedoc-Roussillon (Lattes), Rhône-Alpes (Lyon, Saint-Romain-en Gal). A l'étranger (Belgique, Bulgarie, Cuba, Italie, Malte, Suisse, Tunisie, etc.). Le diplôme permet également de poursuivre ses études dans un Master spécialisé dans les métiers diversifiés de l'archéologie ou un autre Master. Se repérer dans le temps et dans l'espace ; Développer une argumentation avec esprit critique ; Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation. Montrer une intelligence critique pour dégager les règles régissant les sociétés anciennes ou contemporaines, proches ou lointaines ; Identifier les caractéristiques sociales, économiques, politiques et culturelles des grandes aires géoculturelles ; Mettre en œuvre des capacités de critique, d’analyse et de synthèse à travers la rédaction d’un mémoire et la prise de parole en public ; Développer une capacité à mener à terme un projet autonome, de la conception à la réalisation, en passant par la phase recherche et discussion ; Maîtriser une culture archéologique de la période, hiérarchiser les documents et les informations, argumenter, exposer en public, utiliser les outils modernes de communication. Maîtriser les problèmes de prélèvement des différents mobiliers sur le terrain, connaître les laboratoires spécialisés. Acquérir les outils de conduite de projets culturels, Maîtriser les obligations comptables, organiser un événement culturel.